Fermer
classique

LE CONCERTO POUR ORCHESTRE DE BARTÓK ET UN CONCERTO POUR VIOLON PAR ALENA BAEVA

Trois siècles séparent Domenico Scarlatti d’Aurélien Maestracci qui propose une orchestration originale de la Sonate K. 260 du maître napolitain. Plus qu’un simple travail de style, il s’agit d’une véritable relecture de cette musique, faisant intervenir toutes les ressources sonores de l’orchestre symphonique.

C’est avec un immense plaisir que nous retrouverons ensuite la violoniste ALENA BAEVA dans le Concerto pour violon de Sibelius.

Publié le 13/07/2022


Mots clés :